mardi 16 février 2016

LA PORTE DE L'AME




Le chakra du cœur ou ANAHATA
« LA PORTE DE L’AME »



ANHATA,  signifie en sanscrit « invaincu », « non frappé, c’est ici que nous rencontrons l’autre, tout comme nous nous rencontrons.
Il se développe de 21 à 28 ans, soit à notre entrée dans le monde adulte.
Le centre cardiaque est le lien entre les trois centres inférieurs et les trois centres supérieurs.
Du JE nous passons au NOUS, plus nous donnons, plus nous recevons.
Il correspond au cœur, au haut de la cage thoracique, à la partie supérieure du dos, ainsi qu’au sang, à la circulation sanguine et  la peau. Les bras et les mains.
Nous sommes dans le domaine de l’inspiration et de l’expiration, l’échange de l’air.
Le sang, la circulation de la vie,
Avec, les mains nous échangeons avec l’autre ; la main donne, la main prend.

Comme nous le voyons ce centre est le centre de l’échange, et de l’Amour ; c’est le Saint Graal, l’Amour inconditionnel.
C’est l’échange dans l’équivalence au plus haut niveau.
L’élément feu de MANIPURA  se transmute dans l’air d’ANHATA, par l’air, nous rentrons dans la dimension de l’invisible, l’air génère le mouvement et la vie.
C’est dans ce centre que nous trouvons la force de pardonner que ce soit à nous-même ou l’autre.

Le Centre cardiaque est situé entre les 4ème et 5ème vertèbres dorsales.
Sa couleur : LE VERT, LE ROSE
Son symbole est un LOTUS A  DOUZE  PETALES
Mantra: YAM ; sa note le FA
Son élément est le L’AIR,
La Lame de Tarot L’AMOUREUX
Fonction : LA COMPASSION, l’AMOUR
Encens et pierres : ROSE DE DAMAS,  EMERAUDE, QUARTZ ROSE,
Sens physique : LE TOUCHER
Glande : LE THYMUS, le thymus qui a pour fonction de renforcer notre système immunitaire.
Corps énergétique : LE CORPS CHRISTIQUE
Ce centre agit sur le plan de l’équilibre, son principe fondamental étant donc d’équilibrer les trois centres inférieurs avec le trois supérieurs, il est en relation avec notre sensibilité, notre générosité.
C’est le lieu de la compassion dans son sens étymologique à savoir « accompagner », « être avec » et non le sens que l’on a tendance à lui donner aujourd’hui d’être dans l’empathie et la « pitié ».
ANHATA est le trait d’union.

EN DYSHARMONIE,

Quand le centre cardiaque est dysharmonie nous pouvons ressentir des palpitations dues à au fait que nous nous mettons en apnée sous le coup d’une émotion, ou d’une peur.
Nous pouvons avoir une difficulté à aimer ou nous laisser aimer par peur d’être à nouveau rejeté et de ce fait, nous nous  coupons des autres, et nos relations ne sont pas satisfaisantes.
Quand le chakra du cœur est fermé, nous sommes en général froids, et indifférents ce qui fait que l’amour de l’autre ne peut nous toucher.

EN HARMONIE

Lorsque le centre cardiaque est harmonieux, nous nous sentons remplis d’amour et le diffusons autour de nous. Nous rayonnons, sommes gais, et notre capacité de compassion est grande, de ce fait nous sommes complètement dans cette relation d’échange avec l’autre et avec nous-mêmes.

Les questions en rapport avec Anhata :

Tout ce qui a un rapport avec l’amour. Par exemple « est-ce que je m’aime », pour aimer l’autre il faut s’aimer soi-même.
Quel est mon degré de compassion ? Tout ce qui a trait à la solidarité et à la paix.

Les phrases du langage courant :
« ne pas manquer d’air », « avoir le souffle coupé », « en avoir gros sur le cœur », « se faire souffler dans les bronches », « mentir comme on respire ».

MEDITATION SUR LA COULEUR

En position confortable, tapotez vigoureusement le correspondant au thymus jusqu’à ressentir une chaleur au niveau de ce point.

Les yeux fermés, visualisez la couleur verte durant quelques minutes, et placez la conscience au niveau de votre poitrine en essayant de percevoir, d’entendre ou d’imaginer les battements de votre cœur. Respirez calmement, doucement durant quelques minutes.
Puis amplifiez votre respiration en la localisant dans votre poitrine. En inspirant dilatez la poitrine au maximum, expirant rétractez la poitrine au maximum en prononçant le son YAM YAM YAM et ceci durant un cycle de 10 respirations puis ramenez les mains au niveau de la poitrine en prière et rester présent dans l’espace du cœur en continuant de répéter le mantra intérieurement.

Une fois le cycle terminé, restez présent dans cet espace de calme et ouvrez tranquillement les yeux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire